Au-delà de l’OLED : quelle est la prochaine étape pour les écrans des smartphones ?

EnregistrerEnregistréSupprimé 0
Score du Deal0
Score du Deal0


Robert Triggs / Autorité Android

Les écrans OLED sont devenus monnaie courante dans les smartphones de milieu de gamme et même abordables au cours des dernières années. Et bien que tous les écrans ne soient pas égaux, la technologie a mûri au point que des inconvénients tels que le burn-in se manifestent rarement dans le monde réel. Avec ces avancées, une technologie d’affichage concurrente dépassera-t-elle bientôt l’OLED ? Et sinon, comment la prochaine génération de panneaux OLED surclassera-t-elle les meilleurs d’aujourd’hui ? Discutons de ce que l’avenir réserve aux écrans des smartphones.

Futurs écrans pour smartphones : pas de microLED ou de mini-LED ?

Téléviseur Samsung MicroLED

Depuis l’apparition des premiers écrans microLED en 2018, nous attendons que la technologie fasse son chemin vers les smartphones. Les écrans MicroLED se composent de millions de LED de taille micrométrique. Comme OLED, c’est aussi une technologie émissive – chaque pixel peut être contrôlé individuellement pour obtenir de vrais niveaux de noir. MircroLED offre plusieurs avantages par rapport aux types d’affichage existants, notamment une luminosité plus élevée, une densité de pixels élevée, une consommation d’énergie réduite et un risque réduit de dégradation ou de rémanence.

Cependant, quatre ans se sont écoulés depuis les débuts de la technologie et les écrans microLED sont encore loin de la production de masse. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi – le processus de production consiste essentiellement à transférer et à coller des millions de LED microscopiques tout en garantissant l’absence de défauts. Dans le contexte d’un smartphone, les avantages pourraient ne pas valoir le coût élevé. C’est peut-être pour cette raison qu’Apple et d’autres sociétés travaillant sur les écrans microLED explorent d’abord ses applications en AR/VR et les wearables.

Lire la suite: MicroLED expliqué – La technologie d’affichage de nouvelle génération

Si la microLED semble trop lointaine dans le futur, qu’en est-il de la mini-LED ? La technologie offre des niveaux de contraste et de luminosité supérieurs à ceux de n’importe quel écran LCD conventionnel et ne brûle pas un trou dans votre poche.

Malheureusement, les écrans mini-LED n’ont pas réussi à gagner des parts de marché en dehors des derniers modèles de Macbook Pro et de l’iPad Pro haut de gamme. Alors que certains rapports en 2018 suggéraient que nous verrions des écrans mini-LED sur les smartphones de Xiaomi et Huawei, rien de tel ne s’est matérialisé.

Les économies d’échelle d’OLED ont probablement rendu plus difficile la concurrence sur les prix des écrans mini-LED.

La production OLED a probablement mûri au point qu’il est difficile pour les écrans mini-LED de rivaliser avec elle sur le prix – pour les écrans de plus petite taille de toute façon. Même Apple ne semble pas trop attaché à la technologie, avec des rumeurs crédibles suggérer que la société a commandé des panneaux OLED à LG pour les futurs modèles d’iPad.

QD-OLED : Un candidat plus probable ?

Écrans inclinés Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Eric Zeman / Autorité Android

Samsung Display a pris d’assaut l’industrie de l’électronique grand public en dévoilant sa technologie OLED à points quantiques (QD-OLED) au CES 2022. En un mot, les téléviseurs QD-OLED combinent les noirs profonds des OLED conventionnels avec l’impressionnante reproduction des couleurs des points quantiques. La technologie pourrait ouvrir la porte à des écrans avec des gammes de couleurs plus larges comme Rec. 2020, et une luminosité maximale plus élevée que les grands panneaux OLED conventionnels.

QD-OLED promet une luminosité plus élevée et une meilleure couverture de la gamme de couleurs que les écrans OLED conventionnels.

Cependant, les derniers avantages du QD-OLED sur le marché de la télévision ne se traduisent pas nécessairement dans l’industrie des smartphones. Vous voyez, la grande majorité des téléviseurs OLED sur le marché utilisent aujourd’hui les panneaux W-OLED de LG – grâce aux brevets de la société acquis de Kodak en 2009. Les panneaux W-OLED de LG utilisent des filtres de lumière blanche et de couleur pour produire les couleurs rouge, vert et bleu. Le filtrage du rétroéclairage est un processus destructeur qui entraîne des pertes de luminosité et de volume de couleur. Le passage à QD-OLED convertit les couleurs beaucoup plus efficacement, ce qui se traduit par de grandes améliorations de la luminosité et de la reproduction des couleurs.

Les panneaux AMOLED fabriqués par Samsung pour smartphones, en revanche, utilisent généralement une disposition de sous-pixels PenTile RG-BG, avec des sous-pixels émissifs individuels rouges, verts et bleus. Aucun filtrage n’est nécessaire, les écrans de téléphone sont donc déjà plus efficaces que les panneaux de télévision existants. Bien que QD-OLED offrira probablement d’autres améliorations, il ne sera probablement pas aussi drastique que les affirmations que nous avons vues sur le marché des grands écrans.

Cela ne veut pas dire que les panneaux OLED des smartphones sont parfaits. Les écrans PenTile ont deux fois plus de sous-pixels verts que de rouges et de bleus. Par conséquent, la résolution effective – ou ce que nos yeux perçoivent – est quelque peu inférieure à celle annoncée. C’est un domaine où les panneaux QD-OLED et leur matrice de sous-pixels RVB uniforme battraient les écrans des smartphones d’aujourd’hui.

Disposition des sous-pixels RVB vs PenTile

Les écrans Pentile ont été critiqués pour leur faible niveau de sous-pixels par rapport aux écrans concurrents

En 2013, Samsung expliqué qu’il était passé à la disposition des sous-pixels PenTile car le sous-pixel vert est le plus économe en énergie. Nos yeux sont également plus sensibles au vert qu’au rouge ou au bleu, donc dans un affichage PenTile, ces sous-pixels n’ont pas besoin d’être alimentés avec autant de courant pour obtenir une luminosité perçue égale. Enfin, le courant réduit circulant à travers le matériau organique se traduit par une réduction des risques de brûlure ou de changement de couleur permanent.

En tant que tel, Samsung ne voudra peut-être pas s’éloigner des AMOLED basés sur PenTile de si tôt. Nous n’en savons pas encore assez sur la consommation d’énergie et les caractéristiques de durabilité de QD-OLED. De plus, il convient de noter que les émetteurs bleus (essentiels au QD-OLED) sont également les plus sujets au rodage par rapport au rouge et au vert. Samsung pourrait utiliser des émetteurs organiques bleus plus grands pour compenser ce risque, mais ce n’est qu’une conjecture à ce stade.

QD-OLED semble être une prochaine étape prometteuse pour les écrans de smartphone, mais la technologie en est encore à ses balbutiements.

Tout cela est probablement la raison pour laquelle Samsung Display n’a jusqu’à présent présenté que des écrans QD-OLED plus grands. Nous n’avons vu aucune indication qu’il fonctionne également sur les écrans de smartphone, de tablette ou même d’ordinateur portable. De plus, des rapports indiquer à un rendement de fabrication plutôt faible pour les panneaux QD-OLED de première génération — seuls 30 % environ sont exempts de défauts. C’est beaucoup moins que le rendement supposé de 80 à 90 % d’AMOLED, qui a permis à Samsung de baisser les prix et d’augmenter la disponibilité pour les fabricants de smartphones tiers au fil des ans.

Compte tenu de l’expertise du fabricant coréen dans l’amélioration des rendements de fabrication, ce n’est probablement qu’une question de temps avant que QD-OLED ne devienne plus accessible et répandu.

Doublures argentées : avancées annuelles OLED

Samsung Galaxy S22 Ultra avant devant la brique

Eric Zeman / Autorité Android

Mis à part les technologies émergentes, il convient de souligner que les écrans AMOLED existants continueront également d’évoluer. Samsung Display améliore progressivement son processus de fabrication et ses matériaux chaque année. Cependant, les avantages mettent beaucoup de temps à se répercuter sur les smartphones non phares.

Prenez le Galaxy S21 Ultra de l’année dernière, par exemple. C’était le premier smartphone à présenter l’ensemble de matériaux OLED mis à jour de Samsung, officieusement surnommé M11. Selon des tests approfondis effectués par AnandTechles nouveaux émetteurs OLED ont réduit la consommation d’énergie de 25 à 30 % par rapport à la génération précédente.

consommation d'énergie de l'émetteur oled s21 vs s20

Courtoisie : AnandTech

D’autres smartphones Samsung en 2021, y compris les Galaxy S21 et S21 Plus, ont continué à utiliser des émetteurs OLED plus anciens, probablement par mesure de réduction des coûts. Avance rapide jusqu’à aujourd’hui, et Samsung aurait ramené les derniers émetteurs OLED sur le S22 Plus, mais pas sur le S22 de base. Et selon les médias de l’industrie coréenne L’Elecles smartphones Samsung bas de gamme en 2022 devraient également connaître une légère augmentation de leur efficacité – passant des émetteurs de la génération M8 aux émetteurs de la génération M9.

De manière quelque peu surprenante, le dernier produit phare de Samsung – le Galaxy S22 Ultra – n’était pas livré avec des émetteurs OLED de nouvelle génération. Des sources de l’industrie s’attendent à ce que cela arrive plus tard en 2022, aux côtés des prochains pliables de la société et de la série iPhone 14 d’Apple.

Les nouvelles compositions de panneaux OLED peuvent considérablement améliorer la consommation d’énergie et la durée de vie de la batterie.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie pour vous et moi? Une meilleure efficacité, pour commencer. En supposant que les nouveaux SoC ne nécessitent pas plus de puissance que les générations précédentes, nous pourrions voir une meilleure autonomie de la batterie dans les années à venir. Les améliorations apportées à la technologie du taux de rafraîchissement variable devraient encore aider à cet égard. Par exemple, la série Galaxy S22 ne peut descendre qu’à 48 Hz, et il y a beaucoup de place pour descendre plus bas. Nous avons vu des implémentations aussi basses que 10 Hz dans le Samsung Galaxy S22 Ultra et Oppo Find X5 Pro, et cela finira par faire son chemin vers les combinés de milieu de gamme également.

Inutile de dire que si ces améliorations sont essentielles pour l’industrie des smartphones dans son ensemble, elles sont particulièrement importantes pour le segment pliable émergent. Après tout, OLED est la seule technologie d’affichage flexible actuellement sur le marché. Un peu décevant, cependant, si vous espériez des mises à niveau importantes pour afficher la résolution et la gamme de couleurs, vous devrez probablement attendre un peu plus longtemps pour que les technologies concurrentes arrivent à maturité.

continuer la lecture: Que sont les gammes de couleurs ? sRVB, DCI-P3, Rec. 2020, plus



Source

Les Mobiles
Logo
Enable registration in settings - general
Compare items
  • Cameras (0)
  • Phones (0)
Compare